Make your own free website on Tripod.com

La rivière

Le pêcheur qui veut prendre du saumon doit apprendre à lire la rivière. Chaque rivière étant différente et chaque fosse de chaque rivière ayant une forme qui lui est propre, le pêcheur doit analyser chaque fosse en fonction de ce qu'il connaît des habitudes et des comportements du saumon afin de le localiser et le faire mordre à sa mouche.

Durant sa montaison, le saumon s'arrête, pour des périodes plus ou moins longues, dans des endroits de la rivière, ces endroits sont appelés des fosses. Une fosse est une espèce de dépression, plus ou moins forte, du lit de la rivière. La profondeur de l'eau et la vitesse plus lente du courant, incite le saumon à s'y reposer. Il est rare de capturer du saumon lorsqu'il se déplace entre les fosses, cela survient lorsque l'eau est très haute, alors il se forme des fosses "temporaires" entre les fosses habituelles et le saumon peut s'y arrêter. Il est donc primordial d'être capable de lire la rivière, afin d'identifier tout d'abord les fosses, de repérer où le saumon peut s'arrêter dans une fosse. Notez que les saumons ont tendance à se placer aux mêmes endroits dans une même fosse.
 

Fosses

 

 

Comme on le disait auparavant, il n'y a pas de règles précises et sûres, applicables à toutes les rivières, qui permettent d'identifier les fosses. Il arrive de trouver des fosses qui paraissent idéales mais, pour des raisons que nous ignorons, n'intéressent pas le saumon. Nous évaluons les fosses de notre point de vue extérieur, le saumon, dans la fosse, peut ressentir des courants ou de la luminosité ou tous autres facteurs qui font qu'il ne restera pas dans cette fosse.

Pour le débutant, comme pour le pêcheur expérimenté, un bon point de repère pour explorer une rivière que l'on ne connaît pas, est de se fier aux autres pêcheurs. Toutefois, assurez-vous que ceux-ci connaissent la rivière, peut-être sont-ils en train de l'explorer ? Généralement, les bons gestionnaires de rivières identifient les fosses de façon à ce que le sentier qui y mène arrive sur la batture dans la fosse ou un peu plus haut. Donc, en se faisant une idée, basée sur notre expérience, on peut assez bien évaluer comment pêcher une fosse lorsqu'on y arrive pour la première fois.
 

Fosse classique

On parle d'une fosse classique lorsqu'une fosse nous apparaît comme réunissant toutes les conditions pour retenir le saumon. Il y a un rapide, en amont ( en haut ) de la fosse, une dépression plus ou moins profonde et finalement, cette dépression remonte pour former un " ciré " ( une étendue d'eau plus calme ) en aval ( en bas ) de la fosse. Après le ciré, le courant reprend jusqu'à la prochaine fosse en ayant toutefois quelque petite accalmie de temps en temps.
 

En coulée

La fosse en coulée est rencontrée fréquemment dans les rivières à saumons. La coulée comporte une dépression moins profonde et un écoulement modéré entre deux rapides. Ce sont des lieux de repos temporaires. Le saumon n'y est jamais assuré mais lorsque l'eau est haute, il peut s'y attarder.
 

Coude

Lorsque la rivière tourne beaucoup, elle forme ce qu'on appelle un coude. La batture située à l'extérieur du coude est souvent érodée par l'action du courant. Le saumon peut s'y tenir pour un certain temps mais cherchez-le plutôt dans le ciré que dans le coude.
 

Rencontre

Certaines fosses se retrouvent lorsque qu'un tributaire avec un bon débit rejoint la rivière ou lorsqu'une île de dimension respectable divise la rivière en deux courants. À la rencontre des courants, il se forme une fosse attribuable à l'érosion de la rivière.
 

Chaudières

Dans les longs rapides, on retrouve des zones d'eau calme, ce sont des chaudières. Le saumon s'y repose quelques heures. Il y est souvent preneur; mais il est difficile à combattre car le danger qu'il "prenne le courant" et descende le rapide à toute allure, plane toujours au-dessus de votre tête.
 

Obstacles

Certains obstacles comme des crans, des chutes, des amas de bois, etc. ont des cirés juste en amont ou juste en aval. Les saumons peuvent s'arrêter momentanément en amont mais en aval, les séjours sont souvent plus longs comme par exemple au pied de chute. Toutefois, ce genre de fosse est souvent difficile à pêcher et si vous réussissez à faire mordre un saumon, vous devrez être très vigilant pour le sauver.
 

Roches

Les roches d'une grosseur respectables procurent un bon endroit au saumon de se stationner. Lorsqu'elles sont complètement submergées quoique plus difficiles à apercevoir pour le pêcheur, elles sont toutes aussi productives.

Le saumon se place presque toujours sur l'un ou l'autre des côtés d'une roche, ou bien en avant et, parfois, au-dessus ; mais que très rarement derrière. Il pourra aussi s'immobiliser le long de la ligne de courant d'eau formée de chaque côté de la roche.
 

Section suivante...
Retour à la table des matières